Les collectivités s’engagent en faveur du Vison d’Europe !

Les collectivités s’engagent en faveur du Vison d’Europe !

Habitats

20

JUILLET 2020

Deux collectivités s’engagent aux côtés des équipes du programme européen LIFE VISON afin d’œuvrer en faveur de la préservation du Vison d’Europe, des espèces associées et de leurs habitats.

Vers l’élaboration conjointe de plans de gestion simplifiés …

L’un des objectifs majeurs du programme LIFE VISON est de restaurer les habitats et les continuités favorables au Vison d’Europe et aux espèces d’intérêt communautaire associées (Loutre d’Europe, etc.). Dans cette perspective, il est proposé aux collectivités volontaires, de bénéficier de conseils leur permettant de mettre en place des actions de conservation et de restauration intégrant les enjeux locaux (écologiques, socio-économiques, etc.).

C’est dans ce cadre que les communes de Mouthiers-sur-Boëme et de Chaniers, soucieuses des enjeux écologiques existant sur le territoire, ont signé une convention avec la LPO suite à la délibération des conseils municipaux. Ayant à cœur la préservation de leur patrimoine naturel et culturel, ces deux communes, respectivement localisées en Charente et Charente-Maritime, souhaitent concilier conservation de la biodiversité et activités anthropiques.

Ainsi, en association avec la LPO, elles initient une démarche environnementale novatrice, reposant sur les synergies locales, dont la première étape est l’élaboration conjointe de plans de gestions simplifiés sur les parcelles communales. Une fois ces documents de gestion élaborés, elles bénéficieront, notamment, d’un accompagnement et d’une aide financière dans la mise en place de certaines des opérations préconisées sur les parcelles conventionnées.

Parcelle communale de Mouthiers-sur-Boëme

Parcelle communale de Mouthiers-sur-Boëme © S.Fagart /LPO/ LIFE VISON

 

A la découverte de la richesse écologique du territoire…

Actuellement, des inventaires faunistiques et floristiques sont réalisés par les experts naturalistes de la LPO. L’objectif ? Etablir un diagnostic initial de la biodiversité présente sur les parcelles communales conventionnées. Cela contribuera, notamment, à identifier les enjeux de conservation et à préconiser des mesures de gestion en adéquation avec les exigences écologiques du Vison d’Europe et des espèces associées. En outre, grâce à ces expertises, les communes engagées auront une connaissance plus approfondie de la diversité faunistique et floristique de leurs parcelles.

En adoptant cette démarche, ces collectivités pionnières offrent aux usagers l’opportunité de redécouvrir leur patrimoine local et de s’émerveiller devant la beauté de la richesse écologique du fleuve Charente et de ses affluents. Gageons que la mobilisation des collectivités, des usagers et des acteurs du territoire permettent aux visons d’Europe de cheminer plus aisément le long de la vallée !

 

Inventaire faunistique sur une parcelle de la commune de Chaniers

Inventaire faunistique sur une parcelle de la commune de Chaniers © A. Meunier/ LPO/ LIFE VISON

 

Envie d’en savoir plus ?

N’hésitez pas à nous contacter ! Nous serons ravis de vous répondre !

Contact

COORDINATRICE DU PROJET LIFE VISON Ingrid Marchand, TÉLÉPHONE : +33 5 46 82 12 45 ADRESSE : LPO – Les Fonderies Royales, 8-10 rue du Docteur Pujos – CS 90263 – 17305 Rochefort

Ils se mobilisent en faveur du Vison d’Europe !

Ils se mobilisent en faveur du Vison d’Europe !

Habitats

17

JUILLET 2020

Afin de préserver des habitats favorables au Vison d’Europe et aux espèces associées, des propriétaires, privés et publics, s’engagent volontairement dans le programme LIFE VISON !

Opération « Zones Refuges » !

Pour une période minimale de 6 ans et en étroite collaboration avec la LPO, les propriétaires (privés ou publics) mettent en place des zones refuges sur tout ou partie de leurs parcelles situées au sein du périmètre d’action du LIFE VISON.

Signataires de la convention « Zone Refuge », ils s’engagent à préserver et pérenniser les zones favorables au repos, à l’alimentation et à la reproduction du Vison d’Europe. Elles constitueront des zones « relais », jalonnant le fleuve Charente et ses affluents (Boutonne, Coran, etc.), propices à l’espèce au cours de ses déplacements et faciliteront ainsi la recolonisation de nouveaux milieux.

En échange, propriétaires et collectivités bénéficient, notamment, d’une connaissance approfondie de la biodiversité sur leur(s) zone(s) refuge(s), de conseils ainsi que d’un panneau d’information et de sensibilisation du public.

Expertise naturaliste sur une Zone refuge

Expertise naturaliste sur une Zone refuge © A. Meunier/ LPO/LIFE VISON

 

Objectif « 40 zones refuges » atteint !

Depuis le début du projet, plus de 20 propriétaires privés, sociétés et collectivités se sont mobilisé dans la démarche permettant la préservation d’environ 20 hectares d’habitats favorables en Charente et en Charente-Maritime ! Grâce à eux et à leur mobilisation plus de 40 zones refuges ont été créées au sein du périmètre d’action du programme LIFE VISON !

Carte des Zones Refuge

Nous tenons à les remercier pour leur engagement en faveur de la préservation du Vison d’Europe et des espèces associées !

Poursuivons nos efforts !

L’opération « Zones Refuges » ne s’arrête pas pour autant ! Actuellement de nouveaux propriétaires, soucieux du devenir du Vison d’Europe, des espèces associées et de leurs habitats continuent de rejoindre la démarche…. L’objectif initial étant de créer un chapelet de zones refuges le long du fleuve Charente et de ses affluents, pourquoi ne pas continuer ?

Vous pouvez, vous aussi, agir en faveur du Vison d’Europe ! Contactez les référents LIFE VISON en vous rendant sur la carte interactive.

 

Contact

COORDINATRICE DU PROJET LIFE VISON Ingrid Marchand, TÉLÉPHONE : +33 5 46 82 12 45 ADRESSE : LPO – Les Fonderies Royales, 8-10 rue du Docteur Pujos – CS 90263 – 17305 Rochefort

Premiers suivis télémétriques de visons d’Europe dans le cadre du LIFE VISON

Premiers suivis télémétriques de visons d’Europe dans le cadre du LIFE VISON

Connaissance

3
MARS 2020
L’année 2020 a bien débuté ! Deux visons d’Europe, déjà connus des équipes du LIFE VISON, ont pu être équipés avec un émetteur de radiopistage. L’objectif ? Suivre ces individus afin de localiser leurs gîtes de repos journaliers et leurs sites de chasse.

« Popeye » et « Badu », les premiers visons d’Europe du LIFE suivis par radiopistage

Les campagnes de capture lancées aux mois de janvier et février dans les deux noyaux de population identifiés, ont permis la recapture de 4 visons mâles déjà marqués.

Deux d’entre eux, en particulièrement bon état général, ont été choisis pour être équipés d’un émetteur : le Vison  Popeye (marqué en mars 2019) dans les marais de Rochefort, et le Vison Badu (marqué en novembre 2018) sur la vallée de la Charente en amont d’Angoulême. Les données recueillies par télémétrie permettront de connaître la taille de leurs domaines vitaux, de caractériser précisément les gîtes diurnes utilisés pour leur repos, mais aussi de cartographier les milieux exploités lors des phases de chasse grâce à des suivis d’activité nocturne.

 

Des premiers résultats riches en enseignements

Le suivi quotidien engagé depuis plusieurs semaines montre que Popeye et Badu sont très actifs en cette période de rut, et parcourent régulièrement de grandes distances, donnant du fil à retordre à nos équipes. A titre d’exemple, Badu, dont le domaine vital s’étend déjà sur près de 25 km le long du fleuve Charente, le parcourt entièrement en 2 à 3 jours, avec certaines étapes d’une dizaine de kilomètres entre deux gîtes consécutifs. Ces premières données confirment la nécessité de protéger et sécuriser de larges territoires en faveur de l’espèce.

Suivi télémétrique du Vison d'Europe

Suivi télémétrique du Vison d’Europe « Popeye » (© A.Meunier/LPO/LIFE VISON)

 

Contact

COORDINATRICE DU PROJET LIFE VISON Ingrid Marchand TÉLÉPHONE : +33 5 46 82 12 45 ADRESSE : LPO – Les Fonderies Royales, 8-10 rue du Docteur Pujos – CS 90263 – 17305 Rochefort

Des ponts aménagés pour le Vison d’Europe

Des ponts aménagés pour le Vison d’Europe

Habitats

21

NOVEMBRE 2019

Dans le cadre de l’amélioration du franchissement des ouvrages routiers pour le Vison d’Europe, des travaux ont débuté ce mois de Novembre à Ciré d’Aunis, en marais de Rochefort.

Restaurer la continuité écologique

Il s’agit d’équiper un pont sur le canal de Charras, principale artère hydraulique du marais, avec une banquette fixe pour assurer un cheminement sécurisé pour le Vison et les autres petits mammifères.

L’entreprise ETCHAR commanditée par le Département réalise ces travaux dans des conditions particulières du fait des niveaux d’eau importants liés à la pluviométrie.

Un passage sûr

Auparavant un Vison d’Europe qui souhaitait cheminer à pieds secs le long des berges était obligé de traverser la chaussée, au risque d’être percuté par un véhicule. Avec ce nouvel aménagement les animaux peuvent se déplacer en toute sécurité.

 

Contact

COORDINATRICE DU PROJET LIFE VISON Ingrid Marchand TÉLÉPHONE : +33 5 46 82 12 45 ADRESSE : LPO – Les Fonderies Royales, 8-10 rue du Docteur Pujos – CS 90263 – 17305 Rochefort

4 hectares d’habitats favorables au Vison d’Europe en cours de restauration dans le marais de l’Anglade !

4 hectares d’habitats favorables au Vison d’Europe en cours de restauration dans le marais de l’Anglade !

Habitats

28

AOUT 2018

Les premiers travaux de restauration d’habitats prévus dans le programme LIFE VISON ont débuté en août dans le marais de l’Anglade (Les Gonds, 17).

Restauration d’habitats favorables au Vison d’Europe

Le marais de l’Anglade, d’une superficie de 90 hectares, héberge une très grand diversité floristique et faunistique propice au Vison d’Europe. Ce marais, longuement inondable, est abandonné depuis 40 à 60 ans selon les secteurs entraînant une homogénéisation des habitats (la végétation se ferme, le marais se boise et la diversité décroit).

Afin de conserver une mosaïque d’habitats favorable au Vison d’Europe, 6 hectares de parcelles seront restaurées dans le Marais de l’Anglade. C’est ainsi que les travaux de restauration ont débuté ce mois d’août.

Objectifs 2018 : la restauration de 4 hectares de parcelles

La première étape de cette restauration consiste en l’enlèvement d’herbacées et d’arbustes devenus trop denses provoquant une diminution de la biodiversité et de proies pour le Vison d’Europe. Ainsi, les équipes du SIE Vals de Saintonge s’emploient depuis le 6 août à éliminer la végétation herbacée via des microtracteurs légers ainsi qu’à supprimer manuellement les arbustes (essentiellement des saules).

Sur certaines parcelles, la végétation trop dense ne permet pas le passage du microtracteur habituellement utilisé. Pour la première fois dans ce marais, l’enlèvement des herbacées et des arbustes est testé avec des chèvres sur ces parcelles (0.5 hectare).

Chèvres se repaissant d’herbacées dans le marais de l’Anglade (© F.Garcia)

Contact

COORDINATRICE DU PROJET LIFE VISON
Ingrid Marchand
TÉLÉPHONE : +33 5 46 82 12 45
ADRESSE : LPO – Les Fonderies Royales, 8-10 rue du Docteur Pujos – CS 90263 – 17305 Rochefort